Fondé en 2016 par le docteur Vianney Perrin, ACA Transmission est un organisme de formation centré sur l’enseignement de l’hypnose clinique et des Techniques d’Activation de l’Attention et de la Conscience (TAC). Accessoirement, ACA peut proposer des formations en Soins palliatifs.

Certifié par le Collège international des techniques d’activation de la conscience (CITAC), ACA Transmission bénéficie des interventions de plusieurs enseignants du Diplôme Inter-Universitaire « Hypnose médicale et techniques d’activation et d’orientation de l’attention et de la conscience » de la Faculté de médecine Paris-Sud du Kremlin-Bicêtre (94) ou du Diplôme Universitaire « Hypnose médicale » de l’Université Claude Bernard Lyon-1 (69).

Destiné en premier lieu à la formation de professionnels – de santé ou d’autres secteurs, éducatif, sportif – il permet à ces derniers d’utiliser ces outils dans le strict périmètre de leur domaine de compétences antérieur. ACA Transmission est également susceptible de prendre en charge des publics plus larges désireux d’apprendre à pratiquer l’auto-activation dans leur vie de tous les jours.

/ Prise de conscience

Les carrières des professionnels soignants sont riches en émotions, susceptibles de remuer ces derniers de manière profonde. Parallèlement, les études de médecine par exemple fournissent peu d’outils cognitifs aux futurs praticiens pour maîtriser des compétences aussi fondamentales que le langage ou le savoir-être, avec pour conséquence de douloureuses expériences humaines vécues par des patients par définition situés en état de fragilité. Ces déficits de formation peuvent peser lourdement sur le moral du médecin, qui, par mesure d’autoprotection, risque de devenir plus « prescripteur » que « soignant » à proprement parler. Il s’agit donc pour nous de fournir aux professionnels des moyens de minorer au maximum l’inconfort éprouvé par des interlocuteurs en souffrance du fait de leur pathologie ou d’actes invasifs.

/ Hypnose ou auto-hypnose

Loin de l’image délétère de l’hypnose de spectacle, d’extraction foraine, induisant une prise de pouvoir opérée sur un individu « cobaye » par une sorte de « mage » extra-lucide, l’auto-hypnose vise à fournir à un patient les moyens de réactiver des ressources instinctives afin d’apaiser des souffrances qui lui gâchent la vie. Il s’agit d’une approche soignante moderne, d’une technique avérée permettant à tout un chacun de reprendre une forme de contrôle favorable à son bien-être quotidien. Ainsi, le soignant ne se contente plus de soulager le patient, mais lui enseigne le moyen de reproduire seul des exercices simples, en complément de ses autres traitements, autant de fois qu’il en éprouvera le besoin. De nombreuses études, ont d’ailleurs permis de démontrer concrètement son efficacité, et mené l’INSERM à reconnaître les effets positifs de l’hypnose en médecine.

/ Thérapies d’activation de le conscience et auto-activation

Visant à atténuer la souffrance pendant un parcours de soins, les TAC reposent sur des connaissances scientifiques, en particulier sur les apports des neurosciences – entre autres, les notions de « connectome » et de « cerveau glial ». Évolution de l’hypnose clinique, elles s’appuient sur ces données neuroscientifiques pour simplifier la pratique, pour le soignant comme pour le patient.

/ Les formateurs

  • Sylvain Pourchet

      Médecin généraliste exerçant la médecine palliative et l’hypnose médicale en pratique libérale, Sylvain Pourchet a dirigé l’Unité de soins […]

  • Bruno Suarez

      Médecin libéral, spécialiste en imagerie médicale à l’Hôpital privé de Thiais depuis 2000, Bruno Suarez a été chargé d’enseignement […]

  • Jean Becchio

      Docteur en médecine, attaché des Hôpitaux de Paris à l’Hôpital Paul Brousse de 1976 à 2014, Jean Becchio a […]

  • Vianney Perrin

      Docteur en médecine générale depuis 2002, Vianney Perrin est parallèlement Médecin coordinateur de l’Équipe mobile d’accompagnement et de soins […]